Connaissance scientifique et patrimoine

Le Parc National des Cévennes avec le BRGM pilote pour 4 ans (2016 - 2019) une étude hydrogéologique du Causse Méjean. Les spéléologues interviennent pour injecter le colorant au fond des cavités. Le CDS a conseillé le PNC et le BRGM en apportant sa connaissance des cavités.

Prochaine injection multitraçage n°3 (MT3)sorties potentielles Pecher-Pelatant-Castelbouc : Aven de Mativet n°2 : 17 juin 2017, Aven du Saut du Loup n°2 : fait le 4 juin 2017

Début Juillet :  multitraçage n°4 (MT4), sorties potentielles Ardennes-Ironselle-Sablière : Aven de Baume fromagère et aven de la Sompe à Riesse.

Récapitulatif des résultats suite aux 4 premières injections : 

 

- Pic d'Usclat n°7--> Castelbouc

- Aven des loups --> Castelbouc, mais restitution très partielle, donc probablement une autre sortie inconnue.

- Aven de la Cheminée --> l’uranine est ressortie à la source de l’Ironselle. le colorant a mis environs 4j pour parcourir 4300m, soit une vitesse de l’ordre de 45m/h. Le % de restitution semble très fort (>70%)

- Aven de Mont Buisson n°6 --> la sablière

Points injection potentiels traçage

 Extrait du Mémoire de Laura Bechelen, Pré-étude hydrogéologique du Causse Méjean, PNR Grands-Causses et Parc National des Cévennes, 2013. (remis par Daniel André)